Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 janvier 2016

-La valse

Pour la danser chez vous,  évitez la moquette et les chaussettes,offrez-vous plutôt un beau parquet bien glissant et des chaussures à semelles de cuir.

Si vous êtes une femme, trouvez un homme solide, (pas question de tomber en tournant avec lui) et si vous êtes un homme, proposez vos bras à une femme élégante qui aimera se laisser entraîner dans la danse.

Les longues robes sont généralement appréciées, mais, si, mesdames, vous montrez vos jolies jambes dans une robe courte de Jean-Paul Gaultier, vous ne décevrez personne.

Sachez compter jusqu'à au moins trois, quoique si vous avez le sens de la cadence cela peut s'avérer superflu.

En général, cela se sait, la valse se danse à trois temps (il y a des exceptions diverses dont celle à mille temps dont Monsieur Jacques Brel nous parle dans une célèbre chanson).

Comme vous l'avez déjà deviné, j'aime les valses (parmi beaucoup d'autres choses) et je viendrai vous parler de certaines d'entre elles de temps en temps.

L'une des charmantes valses pour piano de Chopin, remise en 1901 à la Bibliothèque du Conservatoire par un membre de la famille Rothschild, a attiré mon attention depuis longtemps et j'aime la faire découvrir à mes élèves.

Retrouvée plus de 50 ans après le décès de Chopin, cette petite perle s'est ajoutée à la production du compositeur en faisant l'enchantement de tous.

Un manuscrit que Chopin a probablement écrit pour Madame Charlotte de Rothschild et sa fille qui comptaient parmi ses élèves.

En la mineur, c'est une petite pièce abordable dès les débuts d'apprentissage du piano.

Une petite merveille !

14:32 Écrit par nathalie dans Les danses | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.