Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 06 avril 2013

Aisance du pianiste

L'une des grandes difficultés que rencontrent les pianistes, c'est de garder les articulations très libres, celles des poignets, des coudes, des épaules tout en ayant des doigts d'acier.

C'est un contrôle sans relâche dans la construction de la technique pianistique et qui prend des années.

L'aisance dans le corps libère l'esprit.

Cela nécessite un entraînement quotidien et permet de produire une grande qualité sonore tout en permettant d'exprimer toutes les subtilités de la musique.

Le pianiste devient ainsi son propre auditeur.

L'oreille guide les gestes avec encore plus de précision.

Le jeu s'accomplit sans effort.

Mais il est très difficile de parvenir à la facilité si l'on n'est pas constant dans le travail et très vigilant dans la précision des gestes.

10:54 Écrit par nathalie dans Pédagogie | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.