Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 09 février 2013

Musique et mathématique

Depuis l’Antiquité, notre culture associe les nombres à la musique nommée parmi les quatre sciences mathématiques au sein du Quatrivium qui comprend l’arithmétique, la géométrie, l’astronomie et la musique.

Les mathématiques et la physique peuvent expliquer une grande partie des phénomènes sonores.

Echelles musicales, rythmes, formes, intervalles, harmonie, toute composition musicale se base sur des nombres.

L’astronomie et la musique ont été très liées: l’harmonie des Sphères de Pythagore à Kepler en passant par d’innombrables musiciens et astronomes en est à elle seule une preuve évidente.

(voir à ce sujet par exemple le si généreux livre de Dominique Proust parue en 2001 intitulé justement "L'harmonie des sphères")

 

 

23:51 Écrit par nathalie dans Matériel musical

mercredi, 30 janvier 2013

Modes anciens

On les retrouve sur un clavier en montant du grave vers l'aigu, à partir de chaque note de l'échelle de Do:

Do ré mi fa sol la si do

Ré mi fa sol la si do ré

Mi fa sol la si do ré mi

Fa sol la si do ré mi fa sol

Sol la si do ré mi fa sol

La si do ré mi fa sol la...

 

Ils sont transposables: exemple: Mode de Ré transposé en Sol.

Sol la si bémol do ré mi fa sol

Il faut alors respecter la place des tons et demi-tons.

15:46 Écrit par nathalie dans Matériel musical

mercredi, 02 janvier 2013

Gamme pentatonique

La gamme pentatonique est issue du cycle des quintes:

fa do sol ré la .

ou

fa sol la do ré

En supprimant le mi et le si on évite les demi-tons.

22:35 Écrit par nathalie dans Matériel musical

Gamme de ré

ré mi fa sol   la si do ré

Une gamme parfaitement symétrique en mouvement ascendant et descendant

22:14 Écrit par nathalie dans Matériel musical

samedi, 29 décembre 2012

Divisions égales de la gamme

Nous utilisons dans la musique occidentale le dodécaphone tempéré (une octave)

Nous pouvons le diviser:


- en deux parties égales ( Ré sol dièse Ré)

nous obtenons deux tritons

 

- en trois parties égales (Ré fa dièse si bémol ré)

tierces majeures

 

- en quatre parties égales (ré fa sol dièse si ré )

accord de septiéme diminuée composé de tierces mineures uniquement

 

- en six parties égales (exemple ré mi fa dièse sol dièse la dièse do ré )

gamme par tons: écouter  Debussy par exemple dans sa berceuse de l'éléphant ou jimbo's lullaby

 

- en douze parties égales (ré, ré dièse, mi fa,fa dièse, sol, sol dièse, la la dièse, si do do dièse ré )

la célèbre gamme chromatique 

Au piano, nous ne pouvons pas diviser l'octave en parties égales en cinq, ou huit, onze, ou autre chiffre

Ces divisions sont utilisées dans d'autres systèmes musicaux tout autant expressifs et admirables, par exemple en Inde, au Cambodge etc...

23:22 Écrit par nathalie dans Matériel musical